Parti Socialiste de Narbonne
Parti Socialiste de Narbonne

Communiqué du 3 mars 2015

L’édition du Midi Libre du mars 2015 révèle une organisation centralisée des autoproclamés « Elus Responsables ». Cette structuration très professionnelle et rapide soulève des questions. Quel support juridique utilisent-ils pour leur fonctionnement ? Est-ce que l’Association de Elus Municipaux de l’Aude (AEMA) dirigé par le conseiller général sortant Robert Dejean centralise tout ? Beaucoup de noms sont communs à l’AEMA, à Nouveau Narbonne et aux Elus Responsables. Cette question est légitime car la ville de Narbonne a fait voter son adhésion à l’AEMA en Conseil Municipal sans donner de précisions, et la gymnastique entre associations est une spécialité de Nouveau Narbonne. Déjà le 22 avril 1999, Hubert Mouly fondateur de Nouveau Narbonne passa plusieurs heures en garde à vue. Les enquêteurs du SRPJ voulaient tirer au clair le transfert de 700 000 francs (environ 100 000 euros), via un compte personnel, entre deux associations qu’il avait créées et qu’il contrôlait: l’Association des Villes Libres dont le siège social était à l’Hôtel de ville et le Centre de Réflexion et d’Action Libérales, dont le siège social était à son cabinet professionnel. Le procureur classa l’affaire sans suite: l’abus de confiance était caractérisé, mais l’intention frauduleuse n’était pas établie. Le doute mérite d’être levé.
Olivier Aguzou Pascale Amoros
Secrétaires de la section PS de Narbonne

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *